lundi 11 juillet 2016

Aux petits mots les grands remèdes








Auteur: Michaël Uras
Edition: Préludes
Pages: 384
Prix: 15,10€











Alex, notre héros passionné par les livres, a choisi d’exercer le métier peu commun de bibliothérapeute. Sa mission : soigner les maux de ses patients en leur prescrivant des lecturesYann, l’adolescent fragile qui s’est fermé au monde ; le cynique Robert, étouffé par son travail et qui ne sait plus comment parler à sa femme ; Anthony, la star de football refusant de s’avouer certaines de ses passions... Tous consultent Alex. Mais qui donnera des conseils au bibliothérapeute lui-même ?
La clé du bonheur se trouve-t-elle vraiment entre les lignes de ses livres chéris ?



Mon avis 

La lecture étant une véritable passion, le thème de ce roman m’a tout de suite attiré. En effet, le personnage principal, Alex, est bibliothérapeute. Il conseille des livres à  ses patients afin de les aider à surmonter leur problème.

Dans cette histoire, nous faisons la connaissance de trois patients : Yann, Robert et Anthony. Trois personnages très différents qui ont tous le même souhait : être guéri par Alex et ses livres. En parallèle, nous suivons aussi Alex dans sa vie quotidienne. Lui aussi, il a une existence  parsemée d’embûches mais qui est mieux placé que lui-même pour trouver le chemin de la guérison ?

Le métier de bibliothérapeute était totalement inconnu pour moi et cette médecine douce m’a convaincu ! La lecture est un sanctuaire de bien-être. Il est donc pour moi évident que les livres peuvent apaiser nos tourments, souffrances, doutes. La bibliothérapie a donné, à ce roman, une dimension humoristique et touchante.

C’est le premier roman de cet auteur que je découvre. J’ai apprécié sa plume  qui a permis de donner naissance à un livre frais et agréable, parfait pour la rentrée ! En plus de passer un bon moment, ce roman est instructif et  renouvelle notre soif de découvrir d’autres livres. Les références culturelles m’ont beaucoup plu et les lectures, qu’Alex prescrit à ses patients, sont annexées à la fin du livre. J’en ai noté quelques-unes grâce à la conviction, la dévotion et la sensibilité  débordantes de notre cher bibliothérapeute.  

Je conseille vivement ce livre pour ceux qui souhaitent découvrir cet étonnant métier tout en passant un instant plaisant. 

"Il ne faudrait jamais laisser la littérature décider de nos vies mais c'est impossible pour qui vit en elle."


Merci aux éditions


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire